Le Prix Wepler-Fondation La Poste récompense Eric Laurrent et François Dominique

Le quatorzième Prix Wepler-Fondation la Poste a été attribué à Éric Laurrent pour Les Découvertes aux éditions de Minuit tandis que la mention spéciale du jury revient à François Dominique pour Solène, aux éditions Verdier.

Ce lundi 14 novembre au soir, la mythique brasserie Wepler, depuis laquelle Ferdinand Bardamu part à la guerre dans Voyage au bout de la nuit, célèbrera l'écrivain Éric Laurrent pour son dernier roman évoquant l'éveil d’un jeune garçon aux mystères du corps féminin Les Découvertes. En parallèle de ce prix doté de 10000 euros, les jurés remettront leur mention spéciale à François Dominique dont le roman Solène raconte, à travers les yeux d'une petite fille, la survie d'une famille lyonnaise coupée du monde après un désastre. Constitué de deux critiques littéraires indépendants, d'un libraire et de lecteurs dont un postier et une lectrice détenue à la prison de Rennes, le jury tournant du Wepler récompense chaque année des livres qui «prennent des risques, qui ne comblent pas mais qui questionnent, inquiètent», comme l'indiquait la fondatrice Marie-Rose Guarniéri dans un entretien de novembre 2011. Très attachée à l'indépendance du prix la libraire envisage, pour sa quinzième édition en 2012, de demander aux éditeurs d'adresser leurs livres sous forme d’épreuves, sans indiquer le nom de l’écrivain, ni celui de leur maison.