Les cinquante ans de Valérian et Laureline : retour vers le futur

Les cinquante ans de Valérian et Laureline : retour vers le futur

La pionnière série SF de Christin et Mézières nourrit une exposition et le nouveau film de Luc Besson. Son esprit progressiste et ses audaces narratives ont tenu le choc.

Dans les années 1960, deux jeunes Français vivent leur rêve américain : l'un, Pierre Christin, enseigne la littérature française et l'histoire du cinéma de la Nouvelle Vague à l'université de Salt Lake City ; l'autre, Jean-Claude Mézières, y exerce le métier tant fantasmé de cow-boy. S'ils se retrouvent aux États-Unis par hasard, les deux jeunes hommes entretiennent une amitié depuis l'enfance, née durant la Seconde Guerre mondiale : leurs familles respectives se réfugiaient dans la même cave, durant les bombardements qui frappaient alors la région parisienne. Depuis, le premier, lettré, a suivi des études à la Sorbonne et à Sciences po, tandis que l'autre, artiste, a montré très tôt des ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous