BELLEVILLE SE FAIT LA BELLE

BELLEVILLE SE FAIT LA BELLE

Que se passe-t-il quand on fait la synthèse de l'amour des voyages et de la littérature populaire ? Après une campagne de financement participatif qui a permis de récolter 6 000 euros, les trentenaires Marie Trébaol et Dorothy Aubert ont lancé les éditions Belleville et partent en Amérique latine, aux Balkans et au Moyen-Orient à la rencontre des libraires afin de cueillir les livres rares « qui ne seront pas à la Foire de Francfort ». À paraître, le 14 mars, Sainte Caboche de Socorro Acioli, roman sur le Nordeste brésilien dont le merveilleux évoque García Márquez ; en avril, un roman social et intimiste du Roumain Iulian Ciocan ; en mai, la révolution du printemps turc de 2013 ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous