Cécile Coulon, prix des Libraires, pour Trois saisons d’orage

Cécile Coulon, prix des Libraires, pour Trois saisons d’orage

Le 63e prix des Libraires a été remis à la romancière Cécile Coulon, pour son dernier roman paru en janvier, Trois saisons d’orage, chez Viviane Hamy.

Cécile Coulon était en compétition avec Jean-Baptiste Del Amo (Règne animal, Gallimard), récent lauréat du Prix du Livre Inter, et Antonin Varenne (Equateur, Albin Michel).

Depuis son premier roman, Le voleur de vies (éd. Revoir), écrit lorsqu’elle avait 16 ans, la jeune auvergnate de 27 ans enchaîne aujourd’hui les publications. Avec Trois saisons d’orage, la lauréate du 63e prix des Libraires signe son neuvième titre – le cinquième signé chez Vivane Hamy – avec une force narrative pétrie de violence étouffée et de non-dits, et dans une prose à la fois dépouillée et impétueuse.

Dans la France de l’après-guerre, un médecin s’installe dans un village au creux de falaises traversées par un torrent noir. De là, l’auteure dresse le portrait de trois générations qui évoluent dans ce « lieu humide et brumeux », autrement appelé les Trois-Gueules. Cette saga familiale, à la lisière des influences littéraires américaines et de la mythologie, rappelle à quel point, malgré ses persévérances, l’homme est toujours rattrapé par la nature.

Trois saisons dorage, Cécile Coulon, éd. Viviane Hamy, 272 p., 19 €.

Photo : Thierry Zoccolan / AFP