Chantal Thomas, Souvenirs de la marée basse

Chantal Thomas, Souvenirs de la marée basse

Fille de l'écume

Nager pour échapper à toute attache et contrainte, mais aussi toute mémoire. L'écrivaine livre le portrait subtil de sa mère, Jackie, qui ne vécut que pour nager. « L'oublieuse » est une égoïste tout autant qu'une rebelle, une forte personnalité et un personnage fuyant, privé de toute pulsion éducatrice. Qu'a-t-elle légué à sa fille ? Pas l'art du crawl mais, malgré elle, l'amour du passé : l'inversion de sa capacité à ne rien vouloir conserver, posséder ou construire.

Le thème balnéaire a perdu beaucoup de son héroïsme depuis le règne de Louis XVIII, époque assez sportive où les baignades sur les galets de Dieppe de la duchesse de Berry, vêtue comme une momie, chaussée de bottes contre les crabes, coiffée d'une toque en toile festonnée contre les mouettes et les embruns, et tenant la main gantée du médecin commis par précaution à cet exercice périlleux (deux sauveteurs assermentés se tenaient en retrait, au cas où), étaient saluées depuis la terrasse du château par une salve de vingt et un coups de canon. Cette présentation solennelle d'une princesse de sang royal aux eaux saumâtres de la Manche ne laissait certes pas présager le morphotype plébéien et ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous