Les dérives de l'Histoire

Johan Heliot fait partie de cette nouvelle génération d’écrivains français qui s’appuient sur l’Histoire et ses personnages pour fabriquer des métafictions qui pervertissent la chronologie, non sans répercussions majeures sur le passé et nos actuelles convictions.

Découvert par le succès mérité de La Lune seule le sait, où Jules Verne et Napoléon III jouent un rôle important dans la colonisation de notre satellite, Heliot s’est essayé depuis au space opera, à la fantasy et la littérature pour jeunesse. Avec Ordre Noir, il aborde une œuvre plus ambitieuse. En organisant un roman dont la trame remonte aux racines de notre ère à travers plusieurs récits. Patricia, enseignante, est en quête de ses origines ; Mattew, avocat, vit comme elle dans une Amérique plongée dans un éprouvant conflit avec l’Asie. Leur route va croiser d’étranges personnages, chargés de corriger l’histoire. Voyage spatial et voyage temporel, Ordre Noir, dans une frémissante envolée de traitement de texte, souvent digne d’excellents romanciers populaires, parle de l’éternel combat contre le Mal qui déjoue les plans du grand Architecte.