Daniel Rondeau, Mécaniques du chaos

Daniel Rondeau, Mécaniques du chaos

Un archéologue, des trafiquants, des barbouzes et des salafistes se croisent dans un récit d'espionnage écrit par un bon connaisseur du monde méditerranéen. Au-delà du thriller géopolitique, une méditation sur les ferments du terrorisme.

Champenois irrésistiblement attiré par le Sud, la Méditerranée, cette Mare nostrum des Romains qui demeure, pour le meilleur et pour le pire, le coeur de notre culture, Daniel Rondeau est un écrivain de terrain, dont toute l'oeuvre témoigne du désir de prendre le monde à bras-le-corps. Quitte à passer de l'autre côté, à s'engager lui-même. Il le fit aux côtés du « Liban rebelle », en 1988-1989. Il l'a fait plus récemment en tant que diplomate, ambassadeur de France à Malte, l'épicentre du bassin méditerranéen, plaque tournante de toutes les influences, de toutes les migrations, de tous les trafics, puis à l'Unesco, où il a tenté d'agir en faveur du patrimoine universel, devenu pa ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous