DE PÈRE LÉGALEMENT INCONNU,

DE PÈRE LÉGALEMENT INCONNU,

Comme tous les whodunnit - sauf qu'on devrait parler ici d'un « who is it» -, De père légalement inconnu se construit autour d'une scène inaugurale incomplète. Ici, il s'agit de reconstituer non pas l'identité d'un coupable mais celle du père de Camille, un officier français ayant abandonné sa fille au lendemain de Diên Biên Phu. Quarante ans plus tard, Camille cherche à combler ce trou de mémoire. Psychan alyste, Françoise Cloarec manie l'heuristique des réminiscences pour faire émerger un secret intime ; romancière, elle lui donne une résonance plus vaste en ressuscitant toute une époque.

Réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous