Dessine-moi une planète

Dessine-moi une planète

L’astronaute Thomas Pesquet, actuellement en mission dans la Station spatiale internationale (ISS), lance un défi littéraire aux jeunes plumes de sa terre natale. Remise des copies : le 28 février.

Lundi 2 janvier, Thomas Pesquet annonçait depuis l’ISS - Œuvres complètes de Saint-Exupéry en mains – son désir d’ouvrir aux jeunes auteurs français une mission d’écriture. Naturellement inspiré par Le Petit Prince et grand admirateur de son auteur (qui était également aviateur), Thomas Pesquet invite à poursuivre les aventures du célèbre personnage à l’écharpe jaune, dans une huitième exploration cosmique. Ce concours, dont la clôture est prévue le 28 février prochain, a un jury principalement composé d’astronautes et de scientifiques, mais aussi d’un auteur – Thimothée de Fombelle - et du directeur de la Maison de la poésie, Olivier Chaudenson. Les textes devront tenir sur moins d’une page – 2 500 signes – et deux d’entre eux seront sélectionnés et lus par Thomas Pesquet à son retour sur terre, au mois d’avril.

Si la science est une source d’inspiration incontournable pour certains écrivains – Richard Powers en tête - la littérature est le berceau d’une imagination scientifique inépuisable. Des grandes découvertes du XVIIème siècle aux projections futuristes dans l’espace, en passant par les recherches génétiques et la robotique, écrivains et scientifiques dialoguent en permanence entre fiction, réalité et anticipations. Pour Thomas Pesquet, ingénieur de vol dans la mission « Proxima » lancée en novembre 2016 pour six mois, ce concours est l’occasion de relier les terriens aux aventures aérospatiales, par le biais d'une imaginative que de telles explorations ne peuvent que renforcer.