Elisa Shua Dusapin, lauréate du prix Régine Deforges

Elisa Shua Dusapin, lauréate du prix Régine Deforges

Le prix Régine Deforges est attribué à Elisa Shua Dusapin pour son roman Hiver à Sokcho (éd. Zoé).

Le prix sera décerné à l’occasion du salon « Lire à Limoges » qui se déroulera du 31 mars au 2 avril prochain mais le nom de la lauréate a été annonçé hier soir à Paris. Mis en place par la ville de Limoges, très attachée à l’écrivaine Régine Deforges qui s’y était installée pendant la guerre et y avait ouvert une librairie, le prix est destiné à un premier roman francophone.

Jeune auteur suisse de 25 ans, Elisa Shau Dusapin est franco-coréenne et a grandi entre Paris, Séoul et Porrentruy (Suisse). Diplômée de l’Institut littéraire suisse de Bienne (à Berne), elle poursuit actuellement son cursus en Master de Lettres à Lausanne. Elle est co-auteur d’un spectacle musical, M’sieur Boniface, et travaille comme comédienne avec la compagnie Sturmfrei, dirigée par Maya Bösch.Hiver à Sokcho, son premier roman, décrit, dans une station balnéaire déserte non loin de la frontière entre les deux Corée, la rencontre entre une Franco-Coréenne qui n’a jamais connu l’Europe et un Normand, auteur de bandes dessinées, venu chercher l’inspiration dans la péninsule.

Le prix, attribué par un jury notamment composé des trois enfants de Régine Deforges (Camille Deforges-Pauvert, Léa Wiazemsky et Franck Spengler) et de deux invités, Serge Joncour et Agnès Martin-Lugan, récompense l’auteur en lui remettant 3000 € et en finançant la promotion de son roman.