La « Réac Academy » en déroute

La « Réac Academy » en déroute

Depuis une décennie déjà, la « Réac Academy » couinait en permanence à la (fausse) hégémonie d'une « pensée unique » au service d'un progressisme par définition maudit. En réalité, elle dominait, elle écrasait la scène intellectuelle française. Cela faisait longtemps que Le Nouvel Observateur et Le Seuil ne régnaient plus en maîtres sur l'intelligentsia en particulier et les lecteurs en général. Une nouvelle doxa, à son tour toute-puissante, s'était mise en place, apprenant vite, très vite, les malices du système pour mieux le verrouiller.

Toute-puissante, célébrée et encensée, vendeuse de journaux et de livres, et championne d'Audimat, la « Réac Academy » exposait en maje ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous