LUMIÈRE SUR BRUEGEL

LUMIÈRE SUR BRUEGEL

Deux intuitions d'artistes peuvent-elles élucider une énigme irrésolue par les historiens de l'art ? Le dessinateur Sergio Aquindo et l'écrivain Pierre Senges en ont fait le pari avec Cendres des hommes et des bulletins (Le Tripode), série de variations littéraires et graphiques sur le tableau de Bruegel, Les Mendiants, dont les interprétations plus scientifiques, à certains égards, n'ont jamais convergé. Et l'histoire de ce livre - expliquée sur le site du Magazine littéraire - est presque aussi surprenante que son contenu !

Réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous