Monsieur Spleen

Biographie d'un poète aujourd'hui méconnu, Monsieur Spleen est le parcours thématique d'Henri de Régnier, « un homme effacé ». Illustre à son époque, il partageait les salons avec les plus grands (Mallarmé, Sully, Heredia, Gide...) : outre son physique remarquable, moustaches tombantes et monocle suranné, Henri de Régnier était considéré comme le chef de file du symbolisme. Modeste et homme de contemplation, il n'a certes pas marqué son territoire sur le champ de l'histoire littéraire comme il aurait pu ; et c'est pour lui rendre hommage que Bernard Quiriny a écrit son dernier livre. Est-ce un roman ? Est-ce un essai ? La tonalité narrative, souvent complice, parfois ironique - mais chargée d'admiration pour l'écrivain -, sait transformer le lecteur en témoin intime d'une vie qui a voulu se faire discrète, mais qui ne se soustrait pourtant pas à la curiosité de nos contemporains. « Il détestait son XIXe siècle comme on déteste notre XXIe siècle » : Régnier était né pour être vieux, et s'adonnait aux conventions les plus anciennes, du duel avec Montesquiou à la résistance vertueuse face à l'infidélité de sa femme, Marie de Heredia, entretenant alors d'intimes relations avec Pierre Louÿs... Tout un ancien monde renaît ; sans qu'on soit jamais las de ce monde ancien.

Par Marie Fouquet