NUIT MÈRE

NUIT MÈRE

Soldat américain emprisonné par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale, le célèbre écrivain Kurt Vonnegut connut de près les horreurs du nazisme. Son roman raconte ainsi l'histoire du dramaturge fictif Howard W. Campbell, « américain de naissance et nazi de réputation », enfermé à Jérusalem dans l'attente de son jugement pour crime de guerre. Là, il confesse à ses gardiens les vraies raisons de sa proximité avec les Allemands : il était un infiltré engagé par les Américains. Un jeu de miroirs vertigineux, où les fictions créées par l'espionnage contaminent la vérité des personnages.

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous