Plongée à l'aube de l'Europe

Plongée à l'aube de l'Europe

À partir des textes qui signent l'acte de naissance de la langue française, Pascal Quignard a élaboré un roman du prodige dans une langue cristalline. Ses acteurs sont des jumeaux que tout oppose.

Le 7 novembre 2015, à l'abbaye de Saint-Riquier (Somme), dans une lumineuse indifférence, un hommage a été rendu à Nithard, petit-fils de Charlemagne et auteur d'un parchemin intitulé Histoire des fils de Louis le Pieux. Ce jour-là, le grammairien Pascal Quignard et le chorégraphe Luc Petton ont produit une création corps et voix, Vie et mort de Nithard, une performance de ténèbres, pour célébrer l'émergence d'une langue romane, ancêtre de la langue d'oïl, du picard et d'une forme déchue du latin : le français.

C'était jadis, il y a 1 174 ans. C'est l'aube, l'heure de partir à la guerre et d'écrire la poésie. L'auteur de Tous les matins du monde a pris ac ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous