Les lauréats des prix Femina 2017

Les lauréats des prix Femina 2017

Le jury a remis le prix Femina, le Femina étranger et le Femina essai ce mercredi 8 novembre, récompensant respectivement Philippe Jaenada, John Edgar Wideman et Jean-Luc Coatalem.

Philippe Jaenada, auteur de La Serpe, remporte le prix Femina au 5e tour du scrutin avec six voix contre quatre pour Véronique Olmi (Bakhita, éd. Albin Michel). Le roman, évoqué dans un article consacré à la rentrée littéraire dans notre numéro de septembre, a pour point de départ un fait divers – le meurtre du père, de la tante et d’une domestique d’Henri Girard, tués à coups de serpe en 1941.

Le prix Femina du roman étranger a été décerné à l’écrivain américain John Edgar Wideman pour son livre Ecrire pour sauver une vie, le dossier Louis Till (éd. Gallimard) traduit de l'anglais (États-Unis) par Catherine Richard-Mas. Il succède au peintre et écrivain libano-américain Rabih Alameddine (Les Vies de papier, éd. Les Escales).

Quant au Femina essai, c’est finalement Jean-Luc Coatalem qui remporte le prix avec Mes pas vont ailleurs aux éditions Stock. Le jury a également décerné un prix spécial à Françoise Héritier (Au gré des jours, éd. Odile Jacob) pour l’ensemble de son œuvre.

Alice Chomy

Photo : Philippe Jaenada © Philippe Lopez/AFP Photo