Pierre Ducrozet et Zarca, vainqueurs ex-aequo du prix de Flore

Pierre Ducrozet et Zarca, vainqueurs ex-aequo du prix de Flore

Le jury du Flore n’a pas su trancher et décide donc de récompenser deux auteurs ce mercredi 8 novembre.

Pour la première fois depuis sa création en 1994, deux écrivains ont remporté le prix de Flore. Les membres du jury réunis au café de Flore ont élu au deuxième tour par six voix chacun, Pierre Ducrozet avec L’invention des corps (éd. Actes Sud) et Zarca pour Paname Underground (éd. de la Goutte d’Or).

Les deux romans, bien qu'aux styles très différents, se rejoignent sur leur thème profondément sociétal : pour l’un, la dangereuse convergence du biologique et du numérique ; pour l’autre, les coulisses de la capitale parisienne, une spirale sordide entre meurtre, défonce et vengeance.

L’an dernier, le prix avait récompensé Nina Yargekov pour son roman Double nationalité (éd. P.O.L.).

Alice Chomy

Photo : Pierre Ducrozet © J.-L. Bertin/éd. Actes Sud ; Johann Zarca © éd. de la Goutte d’Or