Quels romans pour la première sélection du Femina?

Quels romans pour la première sélection du Femina?

Nathacha Appanah, Céline Minard, Valerio Romao... ils ont été sélectionnés pour le Prix Femina, qui sera remis le 25 octobre. 

Les jurés du Prix Femina ont livré leur première sélection, en attendant les deux prochaines, les 4 et 14 octobre, et enfin la remise du Prix le 25 octobre. La sélection est divisée en deux listes : la première comporte 18 romans français, la seconde, 14 romans étrangers. La première liste est marquée par sa féminité avec neuf auteurs françaises.

Voici la liste des romans français :
- Sophie Avon, Le vent se lève (Mercure de France)

- Nathacha Appanah, Tropique de la violence (Gallimard)

- Jean-Baptiste Del Amo, Règne animal (Gallimard)

- Catherine Cusset, L'Autre qu'on adorait (Gallimard)

- Chloé Delaume, Les Sorcières de la République (Seuil)

- Négar Djavadi, Désorientale (Liana Levi)

- Gaël Faye, Petit pays (Grasset)

- Hélène Gestern, L'Odeur de la forêt (Arléa)

- Frédéric Gros, Possédées (Albin Michel)

- Serge Joncour, Repose-toi sur moi (Flammarion)

- Luc Lang, Au commencement du septième jour (Stock)

- Marcus Malte, Le garçon (Zulma)

- Laurent Mauvignier, Continuer (Minuit)

- Céline Minard, Le grand jeu (Rivages)

- Leila Slimani, Chanson douce (Gallimard)

- Florence Seyvos, La sainte famille (L'Olivier)

- Thierry Vila, Le cri (Grasset)

- Eric Vuillard, 14 juillet (Actes Sud)

 

Quant à celle des romans étrangers :

- Rabih Alameddine, Les vies de papier (Les escales)

- Nickolas Butler, Des hommes de peu de foi (Autrement)

- Emma Cline, The girls (Quai Voltaire)

- Davide Enia, Sur cette terre comme au ciel (Albin Michel)

- Petina Gappah, Le livre de Memory (JC Lattès)

- Imbolo Mbue, Voici venir les rêveurs (Belfond)

- Edna O’Brien, Les petites chaises rouges (Sabine Wespieser)

- Aki Ollikainen, La faim blanche (Héloïse d’Ormesson)

- Valerio Romao, Autisme (Chandeigne)

- Ersi Sotiropoulos, Ce qui reste de la nuit (Stock)

- Sara Stridsberg, Beckomberga : ode à ma famille (Gallimard)

- Alain Claude Sulzer, Post Sciptum (Jacqueline Chambon)

- Gonçalo M. Tavares, Matteo a perdu son emploi (Vivina Hamy)

- Colm Toibin, Nora Webster (Robert Lafont)