Tout l'art de Dard

Tout l'art de Dard

Éclipsé par sa créature San-Antonio, l'écrivain a aussi déployé son talent hors de la série culte. Il faut redécouvrir cet auteur sombre et ses personnages pris dans les rets des passions universelles.

Régis Debray disait il y a peu : « Les classiques, c'est ce qu'on apprend en classe. » Je ne sais pas s'il s'agissait d'un constat ou d'un espoir, mais la formule me plaît. Il ne fait aucun doute que San-Antonio est aujourd'hui un de nos « classiques modernes », mais il n'est pas très présent dans les classes, c'est étrange. Nul doute pourtant qu'en sixième se pencher sur Maman, la dame fait rien qu'à me faire des choses ! serait profitable aux meilleurs de nos élèves, ou qu'en seconde on tirerait grand profit de l'étude de Renifle, c'est de la vraie ; T'assieds pas sur le compte-gouttes recèle quelques pages qui figureraient avantageusement au programme du bac ...

Réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous