UN VOYAGE AU COEUR DE LA CRÉATION

UN VOYAGE AU COEUR DE LA CRÉATION

L'Institut Mémoires de l'édition contemporaine a confié sa nouvelle exposition à un écrivain. Un choix de documents rares qui nous fait entrer dans l'intimité des créateurs. Grisant.

Quel écrivain n'a pas rêvé de se créer, un jour, son musée littéraire imaginaire ? Pour inaugurer la Nef, sa nouvelle salle d'exposition à l'abbaye d'Ardenne, près de Caen, l'Imec (Institut Mémoires de l'édition contemporaine), dont l'utilité et la singularité ne sont plus à démontrer, a décidé de confier la conception de sa première exposition à Jean-Christophe Bailly, écrivain, poète, philosophe, essayiste, éditeur et dramaturge, qui l'a intitulée « L'Ineffacé », et sous-titrée « Brouillons, fragments, éclats ».

Jean-Christophe Bailly a été invité à une promenade à travers les archives de l'institut, issues de legs de maisons d'édition, d'écrivains ou d'autres créateurs, parfois ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous