D'attitudes en altitude

D'attitudes en altitude

Spécial abonnés. « Insupportable, incontrôlable et adorable » : ainsi était-il enfant, selon son père, Philippe Tesson. Habitué des forêts sibériennes et des sommets himalayens, Sylvain Tesson a miraculeusement survécu à une chute grave : revissé de partout, il s'est échappé dans la campagne française.

Au faîte d'un vieil escalier pavé de terre cuite, une petite porte ouvre sur un décor spectaculaire balayé par les rafales de vent : une sorte de tente kirghize dans le ciel avec le clocher de Saint-Séverin posé sur un balcon. Deux pieds peureux sont avalés par une paire de vieilles bottes. Sylvain Tesson a achevé ses préparatifs, la panoplie d'écrivain-voyageur est en place : casquette militaire Stetson en coton d'aspect cuir (39 euros sur Amazon), petit gilet désuet boutonné avec soin, pantalon de serge. L'auteur du best-seller Dans les forêts de Sibérie, six mois seul dans une isba sur les bords du lac Baïkal, propose gentiment de fermer la baie vitrée et fait du café. « Des b ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous